Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

A Nantes et ailleurs, doit-on avoir peur de la punaise de lit ?

Source - Journal Presse Océan , édition du 22 / 10 / 2014.


Punaise de lit - vrai ou faux problème ?

La punaise de lit vient d’être détectée à grande échelle dans deux grands ensembles de Nantes.


Le sujet est pris très au sérieux par le bailleur social Nantes Habitat. Des mesures adaptées ont été décidées afin de stopper la propagation de l'insecte comme le montre clairement la vidéo de Presse Océan ci-après.


http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-video-photos-punaises-de-lit-eradication-en-cours-21-10-2014-133256


Selon Presse Océan, toujours, les Autorités Sanitaires Départementales mesurent également le risque de propagation de l’infection et travaillent avec Nantes Habitat depuis la fin de l’été sur des solutions et des expérimentations d’éradication. La désinfection réalisée dans ces deux tours devrait donc suffire à stopper la propagation et éviter une infection à plus grande échelle.


Il n’y a donc pas de raison d’avoir peur que la punaise de lit se propage localement mais la vigilance et la rigueur sont d’actualité.



Voici quelques indications pour détecter leur présence, les reconnaître, les trouver et prévenir l’infestation :


Pour détecter leur présence, il faut en premier lieu savoir qu’elles sont principalement actives la nuit; elles fuient la lumière et vivent principalement dans la chambre à coucher.


Il existe deux modes de détection imparables, la présence de boutons multiples sur ses bras semblables à des piqûres de moustiques et la présence de petites taches noires sur les draps, le matelas ou le sommier - ce qui correspond ... à leurs excréments.



Comment reconnaît-on la punaise de lit ? Ses caractéristiques : elles sont de forme ovale, de la taille d’un pépin de pomme aplati, visibles à l’œil nu, généralement brunes, elles se déplacent à la vitesse d’une fourmi, elles ne sautent pas, ne volent pas et vivent 5 à 6 mois.


Quant aux œufs, ils sont blanchâtres, gros comme une tête d’épingle, se disposent en grappes et éclosent 10 à 14 jours après la ponte.



Pour les trouver, cherchez dans tout ce qui compose les couchages (matelas, oreillers, couette,…), dans les vêtements et baguages, dans les moulures de fenêtres, derrière des cadres ou dans des fissures de mur ou de plancher.




Pour prévenir l’infestation, évitez les encombrants afin de ne pas multiplier les cachettes, inspectez les vêtements que l’on vous donne, inspectez également tous les objets que vous vous procurez (meubles,…),. Aurait-on tendance à les rapporter dans nos bagages ? Prenez des précautions lors de voyages et inspectez tout ce qui a voyagé à votre retour....




En conclusion ...

L’infection parait localisée, bien mesurée et maîtrisée en Loire Atlantique actuellement mais conserve un risque qu’il ne faut pas occulter ; suivons les recommandations et évitons de laisser ces punaises gâcher notre repos sous la couette.




Source et informations complémentaires : http://sante.gouv.qc.ca/conseils-et-prevention/reconnaitre-les-punaises-de-lit-et-en-prevenir-l-infestation/


http://www.sante.gouv.fr/questions-reponses-sur-les-punaises-de-lits.html




Notez



MAG #10 ELLES (Le 8 mars & les 364 jours suivants) | Pays d'Ancenis | Mauges Communauté | Ancenis à la Une | Saint-Mars-La-Jaille Actualités | Ligné Info | Le P'tit Mag Saint-Géréon (TAP - Ateliers P'tits Reporters) | Erdre & Gesvres | Angers Actualités | Le Blog des écoles | Le Blog des Sports | Blog pour Tous | Loire - Atlantique







Partager ce site



L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Renseignez les informations que vous voulez transmettre en n'oubliant pas les éléments essentiels que sont la date et le lieu, un contact, une photo. Ecrivez toujours en lettres minuscules. Attention - Flyers et publicités seront facturés.



Savoir-faire & Diffusion - Ancenis Mauges MAG est le média local d'une agence en communication- Conseil en stratégie. Notre objectif: communiquons autrement, communiquons mieux!