Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...

Archives 2012 , Clap en Loire - A l'heure du Festival Clap en Loire , quoi de plus logique que de visiter ... votre Cinéma Eden, haut lieu de l'événement ancenien.
Pour nous guider et nous instruire : Simon Hindié , assistant de direction (Simon remplace Linda , partie en congé de maternité) et , "la Mémoire du Cinéma Eden" - nous avons nommé : Jean-Pierre Bigeard ( vice-président de l'association Louis Lumière).


Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...
Le cinéma Eden compte 256 places.
Il s'agit d' un cinéma associatif.


Le bâtiment appartient à l'association Louis Lumière : de nombreux aménagements ont été réalisés ces dernières années.

Il y a deux ans : ce fut le passage au numérique !

Un virage pour notre cinéma et un pari fort réussi.

Premier film numérique diffusé : AVATAR et 3 D. Et la technologie nous laisse béats.

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...
Très récemment, ce sont les fauteuils qui ont été refaits.




Et parallèlement, une réflexion sur le la construction d'un multiplexe est engagée.

Y aura t-il deux ou trois salles ?

Quelle forme ? Quelle architecture ? En quel Lieu ?



Ce sera très certainement l'un des gros investissements des années à venir pour la ville d'Ancenis ...

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...
Après la visite en salle ...


Entrons en cabine de projection ...

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...
Un escalier étroit , une lourde porte et nous y voilà ...



Le bruit des machines est assourdissant. La pièce est parfaitement isolée. 3 petites fenêtres de verre nous permettent de lorgner sur la salle, juste en bas.


Dans la petite pièce appelée cabine de projection, sobre voire désuète, deux machines - l'une à bobine, l'autre numérique - , trois ordinateurs, de menus détails qui attirent notre objectif....


Petits vestiges des temps passés et pourtant , souvenirs si proches.

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...
Jean-Pierre nous raconte avec enthousiasme 48 années de passion et de souvenirs...

La cabine de projection : c'est son dada.

Pendant ses vacances , et durant toute sa vie, pas une ville de visitée sans entrer dans le cinéma ...



Jean-Pierre : c'est un petit peu le Monsieur Cinéma à Eden !


Toujours en poste. Toujours passionné. Et il en a formé des opérateurs sur ces machines .... "Une bonne cinquantaine", nous dit-il.

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...
Que d'heures passées dans sa cabine ! Parfois , son petit garçon l'accompagnait ... que de souvenirs....


Bien sûr , il y a un avant et un après ...


Le numérique s'est imposé très très rapidement. Une avancée inévitable pour la survie du cinéma...



Que dire de l'argentique ?

Jean-Pierre : " L'argentique ; c'était les "emmerdes" !

Avec l'argentique on touche ce que l'on passe...

On n'était jamais sûr du résultat. Jamais sûr que ça se passe bien. Il fallait obtenir le bon cadrage , monter le film à l'endroit !!


Avec l'argentique , on entendait le claquement , ce petit bruit du film qui tourne sur la bobine...


Il y avait l'odeur de l'huile chaude , aussi .


La machine faisait ronron...."




Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...
Alors Jean-Pierre est un peu nostalgique. Connaissez-vous un photographe qui ne vous parle en ces mêmes termes?



Un nouveau film arrive par la poste : forcément, plus rien à voir.


Une petite boîte en carton et à l'intérieur ,
une cartouche nommée DCP Digital Cinema Package et des câbles.



Le film : Tous au Larzac.

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...
Dans la cabine, quelques souvenirs des temps d'avant.



Lors de notre Festival Clap en Loire , deux films seront livrés en bobines : Les contes de la mère Poule et Le Fils de l'épicier.



Cela devient de plus en plus rare ...

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...
Une bobine : c'est 600 mètres de film.
Un film : c'est 5 bobines.


Le projectionniste répond au titre d'opérateur projectionniste en arts cinématographiques.

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...
Comment êtes-vous devenu projectionniste , Jean-Pierre ?


" A l'époque , j'avais tout juste 16 ans. Je cherchais un peu d'argent de poche et je savais que les cinémas recrutaient des jeunes pour faire le travail , le week-end.


Ensuite j'ai entamé et poursuivi ma carrière de mécanicien auto , mais je suis resté en salle de projection, pour le plaisir ..."

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...

" J'ai vu l'évolution du cinéma depuis les 2 projecteurs à dérouleur vertical manuels et grande bobine, au projecteur unique, puis à l'automatisation de la projection ... Nous sommes passé du son optique au son numérique. Que de révolutions !"

Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...


"Les supports ont bien changé. La technologie s'est imposée très rapidement et sans nous laisser le choix.


Personnellement, je ne regarde pas les films à travers la lucarne.


ce que j'aime par-dessus tout : la troisième séance.


Pendant dix à trente minutes, je descends et je discute avec le public dans le hall du cinéma.


Je souhaite que le cinéma n'occulte jamais ce contact avec les gens.


Que le cinéma reste humain, avant tout. Parce que c'est ça , le cinéma".



Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...

" Ma plus grande joie : c'est quand la machine tombe en panne et surtout, quand je trouve la panne !!!"



"Un jour que j'avais les mains occupées et le dos tourné. Mon petit garçon de 8 ans, Christophe m'a murmuré : attends papa, je vais mettre le film.

Et surprise : il l'a fait!

Il m'avait tellement observé , qu'il connaissait chaque mouvement. Que j'étais fier !"







Jean-Pierre apprend le métier à deux jeunes anceniens, Jacques et Alexis , "deux mordus". " ce sont aussi de vrais passionnés et il sont méritants."


Quelles évolutions ces jeunes gens verront-ils ?



Entrons dans les coulisses du Cinéma Eden...
Retour en salle.




Mais à présent, l'écran n'a plus la même dimension.




Nous le regarderons avec un regard différent et ... nous pensons à Monsieur cinéma, tout en haut, derrière, dans petite cabine bruyante ...




Un grand merci à Jean-Pierre et Simon qui nous ont ouvert les portes du Cinéma Eden.







Notez



Les Infos près d'ici... | Soumettre un article | Mentions Légales | Contact | Coups de coeur de la rédaction | Informations | L'info des réseaux


Savoir-faire & Diffusion - Ancenis Mauges MAG est le média local d'une agence en communication- Conseil en stratégie. Notre objectif: communiquons autrement, communiquons mieux!