Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Le mur de Planck - Un week-end avec les Géants de Nantes

La Grand-Mère et le Petit Géant arpentaient les rues de Nantes, du 7 au 9 juin 2014. Ils étaient présents dès le 5… en effet, la Grand-mère de 7,5 Mètres dormait dans le Hall de l’Opéra Graslin en attendant d’être réveillée et extraite de ce hall dont les portes de sorties sont bien petites pour laisser notre super mamie accéder aux rues de Nantes !!?


Jean Luc Courcoult, metteur en scène, présente la nouvelle venue :

Photo Christelle Beuget - La Saga des Géants continue...
Photo Christelle Beuget - La Saga des Géants continue...

"Cette Grand-mère est une reine. Certains disent qu'elle aurait une lointaine souche nantaise ou irlandaise… Elle vient simplement, comme toute grand-mère, raconter des histoires aux gens de la ville comme autrefois dans nos campagnes, assise au coin du feu. Elle connait tant de choses de la vie, comme les anciens, aujourd'hui égarés dans notre civilisation, entachée de leur silence. Elle vient avec un de ses enfants pour qui elle a fait construire un petit morceau de galaxie, avec les moyens du bord pour qu'il se réveille et s'endorme l'esprit tranquille..."






La Grand-mère : Nouveau et neuvième personnage de la famille que Royal De Luxe nous présente, 85 ans, des yeux vifs et des pommettes saillantes, la Grand-Mère navigue dans plusieurs réalités vécues : l’hier, le aujourd’hui et le demain. Ses origines mi-bretonnes, mi-irlandaises lui ont laissé un caractère fort, intrépide, malicieux et cependant plein de tendresse. Ses rides ont déposé sur son visage des sillons assez doux, presque transparents comme une carte géographique traversée de ruisseaux dans de basses collines. Ne vous étonnez pas : elle fume la pipe, crache de temps en temps et ses pets soulèvent parfois sa robe accompagnés d’une odeur de vanille!!


Elle a la connaissance du monde des Géants et se plait infiniment à le décrire. Elle porte la mémoire intemporelle.





LE MUR DE PLANCK - En quelques mots...

Photo Christelle Beuget - La Saga des Géants continue...
Photo Christelle Beuget - La Saga des Géants continue...

Pour bien comprendre, qui est Mr Planck ?



Mr Max Planck est un physicien de génie du début du 20ème siècle à qui nous devons de nombreuses théories qui nous sont enseignées sur les bancs du lycée ; souvenirs, souvenirs… nous nous concentrerons sur sa plus importante théorie du « mur » bien nécessaire pour comprendre ce qui va se passer dans les rues de Nantes ce week-end…



Qu’est-ce que ce fameux mur de Planck ?



En 1900, Max Planck émet la théorie d'une limite de l'univers, comme un mur. On l'appelle "Le mur de Planck".
Cette limite, ce mur, représente tout simplement le moment du bigbang, le début de notre univers physique. Notre temps à nous, réel, n'existe pas pour Planck et est ce qu'il appelle, du temps complexe (la seconde, la minute, le siècle etc. n'ont plus de sens). Le temps est en perpétuelle évolution, mais celle-ci n'a pas de sens.


De l'autre côté du mur, le temps réel est mélangé au temps imaginaire : le passé, le présent, et le futur forment le seul et même temps ; le temps est fixe, il reste en état. C'est un univers d'informations (mathématiques), sans particules, et non d'énergie et de matière (physique).
Concrètement, le mur de Planck est la limite entre « le temps imaginaire », celui des Géants et « le temps réel », le nôtre.



Que vient faire la Grand-mère à Nantes ?


Elle vient nous raconter le monde des Géants qu’elle connait très bien et qu’elle a plaisir à compter au public qui vient à sa rencontre ; et oui, la Grand-mère parle mais quelle langue ? Ce secret est bien gardé par Royal De Luxe ; nous devrons attendre samedi, qu’elle se réveille pour le savoir et nous l’espérons découvrir avec elle le monde des géants…


Quel était le programme de votre WE à Nantes ?

• Le spectacle commençait dès le 5 juin : La Grand-mère arrive endormie, car son esprit n’est pas encore là. Il lui faut deux jours pour le récupérer. Pendant ces deux jours, elle était installée confortablement dans le hall du Théâtre Graslin, où chacun pouvait venir la saluer. Elle était exposée comme dans un mausolée et les Nantais pouvaient ainsi faire sa connaissance.


• Le 6 juin au soir : l’enfant Géant est arrivé Place de la Petite Hollande pour se coucher.


• Le 7 juin au matin, réveil de la Grand-mère et de l’enfant, au milieu des chalands du marché de la Petite-Hollande. Tous deux sont alors partis rendre visite aux habitants des Dervallières.


• Le spectacle s'est poursuivi l’après-midi du 7, puis les 8 et 9 juin et se terminait le 9 par une grande parade en forme d’enterrement joyeux, auquel se rendait la Grand-mère comme à son propre enterrement et pour lequel les Nantais étaient d'ailleurs invités à se vêtir de blanc.



Et l’histoire dit qu’elle reviendra...








Notre parcours aux côtés de Jean-Courcoult , en personne...

Photo Ancenis Mauges MAG.
Photo Ancenis Mauges MAG.
Notre présence est discrète - Quel honneur d'être ainsi aux premières loges afin de vous rapporter ces images.

Il fait chaud, très chaud ce dimanche de juin. La Grand-Mère se réveille après une très longue sieste Cours Saint-Pierre.


Une gorgée de whisky - Et la voici qui repart en direct du Cours des 50 Otages.


A quelques mètres d'elle, Jean Luc Courcoult veille, s'agite, rencontre son public ...


Le pas est parfois hésitant. La tension palpable ... Notre Grand-Mère est tendre et poétique.


"Merci !" crie la foule de part et d'autre.


Le metteur en scène est ovationné de toutes parts.



La surprise est totale : même les bénévoles reconnaissables à leur fameux tee-shirt orange ne savent rien de notre balade ni de notre programme dans les rues de Nantes.



La chaleur est accablante, mais nous poursuivons notre déambulation jusqu'à l'Ile Gloriette - là, notre Grand-Mère y rencontrera très probablement le petit Géant...


500 000 personnes se pressent autour de nos Géants . Le succès est total.


Pourtant, sur le chemin du retour, beaucoup se plaindront : " Nous l'avons tout juste aperçue. Il faisait trop chaud. Il y avait trop de monde et nous ne connaissions pas son trajet exact.

Les derniers trains quittent Nantes et nous avons l'impression que la fête ne fait que commencer...

Beaucoup de bruit pour rien..."
, diront quelques autres.



L'Avis d'Ancenis Mauges MAG : Les yeux pleins de souvenirs . Nous avons passé un moment exceptionnel - tout près, à quelques mètres de notre géante, si vraie, si touchante.

Nous aussi , nous avons déambulé au rythme de ses envies et de ses mouvements...


A nos côtés, Jean-Luc Courcoult - en personne.


La vive tension du départ s'évanouit peu à peu , laissant la place des rires de soulagement, la joie de donner au public nantais ce Souvenir Indicible.













Photo Ancenis Mauges MAG.
Photo Ancenis Mauges MAG.



Notez



Pays d'Ancenis | Mauges Communauté | Ancenis à la Une | Saint-Mars-La-Jaille Actualités | Ligné Info | Loire - Atlantique





Partager ce site



Inscription à la newsletter

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      


Savoir-faire & Diffusion - Ancenis Mauges MAG est le média local d'une agence en communication- Conseil en stratégie. Notre objectif: communiquons autrement, communiquons mieux!