Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Prévention Ancenis - Pour que la route ne tue plus...

Publi-rédactionnel - Ville d'Ancenis.

Parce que chaque jour , 11 personnes trouvent la mort sur les routes de France...

Les 22 et 23 novembre dernier, Bertrand Parent (journaliste) et Sylvie Lecomte ( maman de Nicolas ) ont raconté leur histoire devant 1 300 jeunes âgés de 17 - 19 ans .

Deux vies. Deux témoignages. Un seul et même combat.


Un partenariat Ville d'Ancenis - Etablissements scolaires pour une meilleure prévention

La Ville et les établissements d'Ancenis autour d'un même combat : la prévention routière.
La Ville et les établissements d'Ancenis autour d'un même combat : la prévention routière.
Jean-Michel Tobie, Conseiller général-maire d'Ancenis :


" La Ville d'Ancenis est partenaire des collèges et des lycées d'Ancenis depuis longtemps.

Nous abordons aujourd'hui le sujet de la prévention routière avec nos élèves qui sont aussi nos citoyens.

Voilà le dialogue sur l'accidentologie parfaitement entamé.


A noter que les 4 conférences qui ont été présentées devant 1 300 élèves d'Ancenis s' intégrent dans une démarche bien plus globale encore : prévention routière auprès des plus petits et élaboration d'une piste d'apprentissage au Bois Jauni, radars pédagogiques près des écoles. Nous avions aussi fait une reconstitution d'un accident boulevard Birkham en 2010..."




Jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2012 , les 1 300 élèves scolarisés à Ancenis en classe de première et de terminale assistaient à une conférence sur le thème de la sécurité routière .




Sur la scène du Théâtre Quartier Libre, deux personnes pour qui, un jour, tout a basculé ...





Nicolas Mémain-Macé , Chargé de la Prévention à Ancenis :


" Le profil de Monsieur Bertrand Parent a tout de suite emballé les chefs d'établissements.

Le témoignage d'une maman-courage, en la personne de Sylvie Lecomte , vient compléter le sujet.



Nous offrons aux jeunes deux messages : Comment peut-on vivre ...

... Lorsque l'on a été soi-même responsable d'un accident ?

... Lorsque notre famille est confrontée à un drame sur la route ?


Deux rencontres appréciés des jeunes ( futurs) conducteurs présents dans la salle".





Bertrand Parent , auteur d' "Un jour sur la route j'ai tué un homme" , éd. Max Milo.
Bertrand Parent , auteur d' "Un jour sur la route j'ai tué un homme" , éd. Max Milo.
Valérie Soalhat , enseignante au lycée Jean-Baptiste Eriau :


" Ce sont les élèves eux-mêmes qui ont pris le projet à coeur. Ils ont communiqué autour d'eux...


Il était important qu'on ne leur adresse pas un ènième discours moralisateur.


Nos élèves sont forcément confrontés aux accidents : l'accident de la route est la première cause de mortalité chez les jeunes ".






Dominique Thomas , Proviseur-adjoint au Collège R-G Cadou :


" Après la conférence de ce matin, les élèves ont échangé ensemble sur le temps de la pause méridenne.


Ils ont été touchés. Ils ont compris le message , car aujourd'hui nous sommes sortis du fait divers qu'ils peuvent lire tous les jours dans les journaux.


Pour leur parler directement , une maman et une habitante de Couffé... Alors ils se sont sentis concernés.


En matière de prévention routière, il nous faut trouver des solutions à long terme en marquant les esprits ..."




Sur la scène du Théâtre Quartier Libre d'Ancenis , point de décor aujourdhui. Juste la photographie de Nicolas.



Bertrand Parent , journaliste, prend la parole et raconte son histoire-choc : "Un jour , sur la route , j'ai tué un homme ..."



Bertrand Parent parcourt la France et propage son message à qui veut l'entendre :



" Arrêtez de faire les C*** en voiture.

L'inconscience du risque : voilà le problème de notre sécurité routière.

Dans notre voiture, nous nous sentons en sécurité ... Et c'est faux!"






Après Bertrand Parent, Sylvie Lecomte prend la parole ( notre extrait - vidéo amateur) :




" C'est Théo , mon petit garçon de 4 ans, qui m'a dit : Maman , il faut que tu montres la photo de Nicolas aux autres ... Si tu veux que l'histoire de Nicolas les marque , il faut que tu leur montres mon frère".




Le 29 août 2009 , Nicolas a perdu la vie sur la route entre Couffé et Mouzeil.Il allait rejoindre son amie.



Sylvie raconte son histoire, pour la première fois, et avec un courage admirable.



L'Objectif : Que ça n'arrive plus jamais. On aimerait le penser...




Jean-François Guilbaud , Principal du collège et lycée Saint Joseph et du lycée Saint-Thomas d'Aquin :



" Ces conférences ne s'apparentent pas à une grand-messe pour nous donner bonne conscience.


Il y a un avant . Il y a un pendant et un après.


Le témoignage de Madame Lecomte est fort : il restera gravé dans les mémoires, parce que nous ne pouvons pas rester insensibles".






Sylvie Lecomte racontait son histoire pour la toute-première fois.
Sylvie Lecomte racontait son histoire pour la toute-première fois.
Nicolas Mémain-Macé :

"Après la conférence , les jeunes ne regarderont plus les messages de prévention de la même façon.

En effet , on peut penser plein de choses... Mais on ne peut plus rester indifférents".







Conclusion de Sylvie Lecomte :


" Ce que j'ai envie de dire aux jeunes , aujourd'hui : sortez, bougez , allez voir vos amis et profitez de la vie ...

Mais surtout , surtout , RENTREZ ! "






Sur le rideau du théâtre, la photo de Nicolas...
Sur le rideau du théâtre, la photo de Nicolas...


Notez




1.Posté par Christelle le 29/11/2012 13:47


Bien sûr, nous avons été émus, touchés. Nous avons pleuré avec Sylvie.

Les jeunes présents lors de ces conférences ont compris la route et ses dangers, l'inquiétude de leurs parents et les messages de prévention.


Dans la salle , beaucoup , beaucoup de questions après ces deux allocutions courageuses et exemplaires.



Après la conférence à laquelle nous avons participé ; 4 jeunes filles se sont approchées de Sylvie Lecomte.

Elles lui ont dit : " Après tout ce que vous nous avez dit, on ne peut faire autrement que de vous serrer dans nos bras ..."




... Visiblement , le message est passé.




2.Posté par Bertrand Parent le 01/12/2012 15:00
Merci à Sylvie, mercis à tous les jeunes qui nous ont écouté, à la mairie et à Ancenis Mauges. Deux belles journées d'émotion et de prévention.

Nouveau commentaire :
Twitter

Pays d'Ancenis | Mauges Communauté | Ancenis à la Une | Saint-Mars-La-Jaille Actualités | Ligné Info | Loire - Atlantique





Partager ce site



Inscription à la newsletter

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  


Savoir-faire & Diffusion - Ancenis Mauges MAG est le média local d'une agence en communication- Conseil en stratégie. Notre objectif: communiquons autrement, communiquons mieux!