Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Varades - Promenons-nous au Palais Briau !

Visite et promenade hors du temps - rendez-vous au Palais Briau à Varades.
Le palais Briau : demeure et jardin - Une pure merveille architecturale dans un cadre somptueux.


Sur les coteaux de la Madeleine à Varades, un ingénieur des chemins de fer, séduit par le site, construit en 1854 une belle demeure et ses dépendances.


Le Palais Briau domine de toute sa beauté la vallée de La Loire.


D'inspiration italienne ( circulation en croix, hauteur importante des plafonds, stucs, marbres et fresques), il a conservé ses meubles d’origine, d’époque Napoléon III. L’Orangerie, la plus vaste du département, fut construite en utilisant pour la première fois, la technique du béton armé.


François Briau était un homme simple doté d'un génie agrémenté par ses voyages, d'origine locale puisqu'il est né en 1812, au Louroux-Béconnais dans le Maine-et-Loire.


À quinze ans, il entre à l'école des Arts et Métiers d'Angers, puis devient entrepreneur de travaux publics.



C'est avant tout un bâtisseur: en 1854, il entreprend la construction d'un château dans le style italien, sur le coteau de la Madeleine, à Varades (dénommé, à l'origine, « château de la Madeleine » jusqu'en 1994).


Impressionné par ses voyages à Bologne et Ancône, il choisit les conseils d'Édouard Moll, architecte formé en italie, ainsi que d'artistes renommés fortement influencés par la Renaissance italienne, tels que Jules Dauban et Jules Eugène Leneveu.



En homme moderne, François Briau souhaite également que son château soit un modèle de modernité parmi les châteaux de la Loire. Il met en place une pompe permettant de remonter l'eau de la boire Torse jusqu'au château en transformant la ruine d'un donjon de l'ancien château médiéval en château d'eau. Il construit dans son parc un ensemble de remarquables dépendances qui jouent un rôle vital dans l'autonomie du palais : buanderie, fournil, écuries, étables, orangerie, chenil… comme cela se faisait habituellement au XIXe siècle.


Dans les années 1880, alors que la lampe à incandescence est tout juste inventée, François Briau met en place une génératrice et électrifie sa demeure. Le panneau électrique en marbre est toujours visible dans les caves du palais Briau.




Le parc paysager est un belvédère sur la vallée de la Loire. Sur ses 18 hectares, trois niveaux de terrasses vous permettent de découvrir l'admirable vue sur l'abbatiale de St Florent le Vieil.


Ce parc paysager à l'anglaise et à l'italienne vous mène, par un labyrinthe d'allées de buis, de phyllireas et de lauriers thym, à la découverte de nombreuses fabriques et d'un château médiéval.


Une Héronnière extraordinaire (plus de 80 nids) s'est installée au bord de la boire Torse, un ancien bras de Loire qui fait partie du parc.

On peut y observer 4 sortes de hérons : Le héron cendré, la petite aigrette, la grande aigrette et le héron hobereau très rare dans la région.





Les informations pratiques pour visiter le Palais Briau:

Le Parc du Palais Briau est ouvert d’avril à septembre tous les jours de 14h30 à 18h30. Sur réservation pour les groupes.
Fermé le mardi. Visite guidée sur demande.


Tarifs 4 € par adulte, gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans et 3 € pour les groupes scolaires.

Sur simple demande, , Monsieur et Madame Devouge, vous proposent une visite commentée de la maison.



Contactez Le Palais Briau :

La Madeleine - à Varades
Tél. : 02 40 83 45 00

www.palais-briau.com



Notez



Pays d'Ancenis | Mauges Communauté | Ancenis à la Une | Saint-Mars-La-Jaille Actualités | Ligné Info | Loire - Atlantique


Savoir-faire & Diffusion - Ancenis Mauges MAG est le média local d'une agence en communication- Conseil en stratégie. Notre objectif: communiquons autrement, communiquons mieux!