Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Le Cellier se souvient des résistants fusillés en 1943


Le Cellier - Inauguration de la plaque des fusillés de 1943

Le Cellier  - Hommage aux fusillés de 1943.
Le Cellier - Hommage aux fusillés de 1943.

Samedi 14 février, une soixantaine de personnes se sont rassemblées à 16 h à l'entrée du cimetière pour inaugurer une plaque du souvenir installée à l'initiative de l'association « Histoire et Patrimoine du Cellier ». Le maire Philippe Morel et Guy Ravard, président d'Histoire et Patrimoine du Cellier ont accueilli les personnalités présentes ou représentées : le député Michel Ménard, les représentants du Conseil Régional et du Conseil Général, Maurice Perrion, conseiller général, Christine Fernandez du comité du souvenir des fusillés de Nantes et Châteaubriant, Robert Prodhomme du « Souvenir français », Philippe des Jamonières, président de l' U.N.C. du Cellier. En effet, il y a 70 ans, étaient exhumés 6 résistants communistes tués par les nazis le 23 août 1943 au camp du Bêle. Ils faisaient partie des victimes du « procès des 16 » organisé et bâclé par l'occupant.



Le Cellier rend hommage aux fusillés de 1943.
Le Cellier rend hommage aux fusillés de 1943.
Le président d' « Histoire et Patrimoine du Cellier », Guy RAVARD, rappela la genèse de l'initiative. Le tome 4 de la collection sur l'histoire du Cellier avait relaté cette histoire qui avait fait peu de bruit au Cellier. Gilbert GARCION, maçon à l'époque, avait été réquisitionné pour l'inhumation le 23 août 1943 et se trouvait présent lors de l'exhumation du 10 février 1945 où les corps ont été rendus aux familles. Guy Ravard a salué la présence de la fille d'un des fusillés, Madame GUITTENY. Le président de l'U.N.C., Philippe des Jamonières, dont le grand-père était adjoint au maire à l'époque, a rappelé l'esprit de sacrifice des résistants. Christine Fernandez, du comité du souvenir des fusillés de Nantes et Châteaubriant, a évoqué les conditions très particulières des procès organisés par les autorités allemandes qui ne laissaient aucune chance aux personnes arrêtées lors des différents procès dont celui des 16 résistants en août 1943 : ils étaient condamnés à être soit fusillés, soit déportés.


Après le dévoilement de la plaque offerte par « Histoire et Patrimoine du Cellier », la foule a observé une minute de silence avant les chants de « La Marseillaise » et des « Partisans. Le maire a conclu cette émouvante cérémonie du souvenir en invitant les participants à partager le verre de l 'amitié à la salle Louis de Funès.




Notez



MAG #10 ELLES (Le 8 mars & les 364 jours suivants) | Pays d'Ancenis | Mauges Communauté | Ancenis à la Une | Saint-Mars-La-Jaille Actualités | Ligné Info | Le P'tit Mag Saint-Géréon (TAP - Ateliers P'tits Reporters) | Erdre & Gesvres | Angers Actualités | Le Blog des écoles | Le Blog des Sports | Blog pour Tous | Loire - Atlantique







Partager ce site



L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Renseignez les informations que vous voulez transmettre en n'oubliant pas les éléments essentiels que sont la date et le lieu, un contact, une photo. Ecrivez toujours en lettres minuscules. Attention - Flyers et publicités seront facturés.



Savoir-faire & Diffusion - Ancenis Mauges MAG est le média local d'une agence en communication- Conseil en stratégie. Notre objectif: communiquons autrement, communiquons mieux!